Ecole: plus de pédagogie et moins de paperasserie

Les directions d’écoles ont plein d’idées pour simplifier leur vie administrative.
Les directions d’écoles ont plein d’idées pour simplifier leur vie administrative. - Michel Tonneau.

Quand j’ai débuté dans ma fonction de directeur en 1993, le droit de l’enseignement tenait sur une étagère… Aujourd’hui, il faut trois ou quatre… armoires ! ». La métaphore, utilisée il y a quelques mois par Stéphane Vanoirbeck, cadre au Segec (secrétariat de l’enseignement catholique) en dit long sur le mal qui ronge l’école aujourd’hui : la hausse exponentielle des contraintes administratives. Le phénomène touche tous les établissements, de tous les réseaux, contribuant largement à la hausse spectaculaire des cas de burn-out sur le terrain.

En entrant en fonction la ministre Désir a, conformément à l’accord de gouvernement, déclaré ouvert le chantier de la simplification administrative, invitant les représentants des réseaux à lui faire des propositions. Le Segec s’est engouffré dans la porte ouverte, livrant à la ministre - et au Soir - un catalogue de « quick wins » (petits changements pour beaucoup d’effets) et de mutations de fond. Morceaux choisis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct