Le CD&V veut supprimer la commission d’évaluation des IVG

Els Van Hoof, du CD&V, veut supprimer la commission.
Els Van Hoof, du CD&V, veut supprimer la commission. - belga

Mardi, la commission nationale d’évaluation des interruptions volontaires de grossesse présentait à la Chambre son rapport portant sur les années 2012 à 2017, révélant une diminution de 10 % en cinq ans. Le lendemain, soit le 12 février, la proposition de loi de députés CD&V a été déposée. Els Van Hoof y demande la suppression de cette commission et son remplacement par le Comité consultatif de bioéthique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct