Ganshoren: du cash contre des gestes écoresponsables, pour relancer le petit commerce

Avec ses chèques commerces, la commune de Ganshoren entend injecter 100.000 euros par an dans l’économie locale.
Avec ses chèques commerces, la commune de Ganshoren entend injecter 100.000 euros par an dans l’économie locale. - Mathieu Dréan.

Ils sont pas beaux mes chèques commerces ? » La question ne se pose même pas pour le premier échevin de Ganshoren, Stéphane Obeid (MR), pas peu fier d’exhiber le prototype des coupons qui seront bientôt distribués dans la petite commune du nord-ouest bruxellois. Il ne reste plus qu’à leur trouver un petit nom. « On hésite encore entre le Rivieren, le Zeyp et le Heideken », dit-il. « C’est presque ce qui fait le plus débat au sein du collège. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct