Réchauffement climatique: le monde du ski entre inquiétude et impuissance

La compétition de ski est à la fois victime et actrice du déréglement climatique.
La compétition de ski est à la fois victime et actrice du déréglement climatique. - REUTERS.

ENQUÊTE

De la neige, de la vraie, enfin ! Pour la première fois de la saison, aux Championnats du monde d’Antholz-Anterselva en Italie (13 au 23 février), les biathlètes glisseront sur une neige naturelle. Une exception dans le calendrier car, cet hiver, toutes les manches de la Coupe du monde ont été disputées sur un tapis artificiel en raison du manque d’enneigement. À environ 400 kilomètres de là, en Slovénie, la station de Maribor, qui devait accueillir les manches de géant et de slalom de Coupe du monde féminine de ski alpin ce week-end n’a pas eu cette chance. Les flocons, tant attendus, ne sont jamais tombés et les épreuves ont été déplacées du côté de Kranjska Gora.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct