Affaire Griveaux: l’enquête s’accélère

Piotr Pavlenski risque jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 60.000 euros d’amende.
Piotr Pavlenski risque jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 60.000 euros d’amende. - AFP.

Après le temps de l’effroi, celui de l’enquête. Trois jours après le renoncement de Benjamin Griveaux à la campagne municipale parisienne, les auteurs présumés de sa chute ont été placés en garde à vue ce week-end.

Piotr Pavlenski, 35 ans, a été interpellé samedi dans un hôtel de l’Ouest parisien. Réfugié politique en France depuis 2017, l’activiste russe avait revendiqué dès la semaine dernière la diffusion des vidéos sexuelles. Il s’agissait, prétendait-il, de dénoncer l’hypocrisie de Benjamin Griveaux. « Un homme qui défendait sans cesse la famille ». Pavlenski était en fait recherché depuis début janvier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct