Et si vous repreniez la main sur vos données ?

Et si vous repreniez la main sur vos données ?

Quel est le point commun entre le Ministère de l'Enseignement néerlandais, les gouvernements fédéraux allemands et suédois et, depuis peu, le Ministère de l'Intérieur en France ? Ils ont tous déployé une solution de cloud privé européenne, open source et souveraine : Nextcloud.   

Le choix de l’intérieur 

Une décision qui s'impose dans un climat de tensions commerciales avec les États-Unis, mais également depuis l'introduction du Cloud Act américain (loi autorisant les autorités américaines à accéder aux informations stockées sur les serveurs cloud, ndlr) .  

La sécurité des données devient en effet une préoccupation majeure dans l'Union, face à l'omniprésence du cloud américain : iCloud, AWS (Amazon), GSuite (Google) et Outlook (Microsoft).  

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct