Négociations fédérales: le Roi consulte, le PS est critiqué, le CD&V «brusqué»

Le Roi a accepté la demande de Coen Geens d’être déchargée de sa mission.
Le Roi a accepté la demande de Coen Geens d’être déchargée de sa mission. - Photo News

Après un week-end de répit, la recherche d’une solution au puzzle fédéral reprend lundi, le Roi devant entamer le même jour une nouvelle ronde de consultation des présidents de 10 partis. La suite des opérations reste incertaine, après que Koen Geens (CD&V) a jeté l’éponge vendredi dernier, mais si l’on en croit le président du MR Georges-Louis Bouchez, la piste d’une coalition associant PS et N-VA est bel et bien définitivement enterrée. Le MR n’est pas pour autant demandeur d’un nouveau passage par la case « élections », précise-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct