Hoplr: le Facebook des voisins peine à conquérir la Wallonie

Hoplr: le Facebook des voisins peine à conquérir la Wallonie

Hoplr est souvent défini comme le Facebook des voisins, avec 250.000 familles dans quelque 900 quartiers. A raison ? On a posé trois questions à Gaële Poncelet, porte-parole du réseau social qui veut remettre l’humain au centre des interactions. 

Quelles différences y a-t-il entre Hoplr et Facebook ?  

Contrairement à Facebook, nous avons voulu humaniser et désanonymiser les réseaux sociaux. Ce réseau est très large et n’importe qui peut accéder à n’importe quoi. Sur Hoplr, on sait qu’on s’adresse uniquement aux habitants du quartier. C’est un réseau fermé et géographiquement limité, uniquement pour les habitants de cette zone, dont les adresses sont vérifiées. C’est la garantie de savoir à qui on parle.  

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct