Des guildes aux tribus, l’agilité selon Spotify

Des guildes aux tribus, l’agilité selon Spotify

 Musique, gloire et résultats mitigés 

Avec 40 % de parts de marché, le service de streaming au nom qui ne veut rien dire revendique 100 millions d’abonnements payants, devant Apple Music et ses 50 millions de fidèles. Son succès, la licorne nordique le doit à des algorithmes intelligents — bientôt des playlists « à l’ADN » — et à son vaste catalogue. Pourtant, malgré un premier bénéfice, Spotify n’est pas (encore) rentable et accumule les pertes.  

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct