Le monde a besoin de science, la science a besoin des femmes

Le monde a besoin de science, la science a besoin des femmes

Alors que ces derniers mois resteront sans doute dans l’histoire collective ceux de la libération mondiale de la parole des femmes, dans les domaines du cinéma, dans le monde politique, des ONG ou encore de l’entreprise, il reste un secteur où les voix sont demeurées plus silencieuses : le milieu scientifique, alors même qu’il est confronté à une disparité de genre dont nous devrions tous, en tant que société, nous émouvoir.  

Une sous-représentation toujours criante 

Si la proportion de femmes engagées dans des carrières en science a augmenté, bien que trop lentement, nombre d’entre elles se heurtent encore à des obstacles pour y accomplir de longs et florissants parcours, pour accéder à des postes à responsabilités ou encore pour avoir accès à des financements. Résultat : aujourd’hui, dans l’Union européenne par exemple, seulement 11 % des postes à responsabilités dans les institutions académiques sont exercées par des femmes. Moins de 30 % des chercheurs sont des femmes et seulement 3 % des prix Nobel scientifiques leur ont été attribués. 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct