Quand un dentiste se prend au jeu de l’entrepreneuriat

Quand un dentiste se prend au jeu de l’entrepreneuriat

Dix-sept ans de pratique ont largement donné l’occasion à Laurent Coppens de constater la situation : la Belgique – en tout cas dans sa grande majorité - manque de plus en plus de praticiens dentaires. A 45 ans, soutenu par deux copains, il cède donc à l’appel de l’entrepreneuriat en créant Tooddoc, une application qui permet à n’importe qui de prendre rendez-vous en urgence avec un professionnel de santé.  

« Là où je vis, nous sommes 15.000 habitants pour 3 dentistes. Les solutions proposées par les pouvoirs publics prennent un temps fou, regrette-t-il. Ici, on voit qu’il y a un réel intérêt. Je reste persuadé que le privé et le public peuvent être vraiment complémentaires. » 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct