Pierre Rion : « Il faut spécialiser les incubateurs »

Pierre Rion : « Il faut spécialiser les incubateurs »

Ils sont à la mode depuis plusieurs années, les incubateurs de start-ups fleurissent aux quatre coins de la Wallonie. « Au dernier recensement que nous avons fait, nous avons identifié pas moins d’une centaine de mécanismes de soutien aux start-ups dans le Sud du pays », affirme Pierre Rion, président du Conseil du numérique (CdN).

Un foisonnement qui s’est intensifié au cours des dernières années écoulées, non sans certains effets indésirables. « Les incubateurs se sont tellement multipliés que nous sommes aujourd’hui face à un paysage wallon complètement illisible. Il ne se passe pas une semaine sans que j’ai quelqu’un qui vienne me trouver pour savoir à qui il doit s’adresser. Les porteurs de projets ne savent plus à quel saint se vouer », estime Pierre Rion.

Des améliorations constatées

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct