Négociations fédérales: Alexander De Croo en pole position pour la prochaine mission royale

Alexander De Croo (VLD), vice-Premier en affaires courantes, est pressenti pour la prochaine mission royale. © Belga.
Alexander De Croo (VLD), vice-Premier en affaires courantes, est pressenti pour la prochaine mission royale. © Belga.

Lundi matin, l’appel de la N-VA à constituer un « front flamand » face aux « oukases du PS » avait semblé pouvoir représenter le fait du jour, peut-être du mois, de l’année, ou davantage.

Il n’en fut rien. Bart De Wever (Theo Francken aussi, qui est réapparu après un long silence) a calibré le message : « Ce n’est pas possible qu’un petit parti comme le PS impose sa volonté » ; il serait injustifiable « de monter dans un gouvernement de gauche » ; les autres partis flamands ne doivent pas « plier » ; il serait « difficilement compréhensible » que l’Open VLD et le CD&V « trahissent ce qu’ils ont convenu dans l’accord de gouvernement flamand »…

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct