Ligue des champions: l’Atlético Madrid en pleine crise identitaire

Simeone et l’Atlético préfèrent le statut de «
challenger
».
Simeone et l’Atlético préfèrent le statut de « challenger ». - Phoro News

Outsider, « underdog », c’est bien le statut préféré de l’Atlético Madrid. Une équipe qui adore partir de l’arrière, au propre comme au figuré. En tout cas depuis que Diego Simeone a pris possession de son banc et de son âme en décembre 2011 et l’a transformée en habituée de ces joutes de haut niveau – deux finales de Ligue des champions en 6 ans (2014 et 2016) – par mimétisme.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct