Méditation : et si on changeait notre relation au travail ?

Méditation : et si on changeait notre relation au travail ?

Le cerveau serait-il finalement, à l'instar des abdominaux et des pectoraux, un muscle qui s'entretient, avec une élasticité qui se travaille ? C'est une théorie qui fait son bout de chemin depuis plusieurs années déjà, et que Steven Laureys défend avec ferveur.

Pour ce neurologue qui dirige le centre du cerveau au CHU de Liège et l'unité de recherches GIGA Consciousness & Coma Science Groupe de l'Université de Liège, « la méditation, c'est bon pour le cerveau », et il l'argumente dans un livre du même nom. Et si cette gym du ciboulot pouvait aussi porter ses fruits au bureau ?

Comment ça marche ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct