Coronavirus: gare, le pangolin contre-attaque!

© AFP.
© AFP.

Hormis les vendeurs de masques respiratoires, c’est peut-être lui qui pourrait profiter le plus de la crise du coronavirus. Lui, c’est le pangolin, l’un des animaux les plus singuliers et les plus attachants d’un règne qui en compte pas mal. Amateur de fourmis et de termites, il est parfaitement inoffensif et extrêmement vulnérable : au lieu de fuir devant le danger, il se roule en boule pour se protéger derrière sa carapace d’écailles. Un braconnier n’a ensuite qu’à le « cueillir ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct