Le perchiste Armand Duplantis au «Soir»: «Je n’ai aucune idée de ce que sont mes limites»

Duplantis ne demande pas mieux qu’être le «
porte-étendard de l’athlétisme
».
Duplantis ne demande pas mieux qu’être le « porte-étendard de l’athlétisme ». - EPA.

ENTRETIEN

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct