L’UE rengage la force militaire contre les armes livrées en Libye

«
Je pensais ce matin qu’il serait vraiment impossible
» d’avoir un accord, a confessé Borrell à l’issue de la réunion. La mission pourrait être opérationnelle à la fin de ce mois.
« Je pensais ce matin qu’il serait vraiment impossible » d’avoir un accord, a confessé Borrell à l’issue de la réunion. La mission pourrait être opérationnelle à la fin de ce mois. - AFP.

Au lendemain d’un week-end à la Conférence de Munich sur la sécurité, où plusieurs responsables européens ont vanté les velléités de l’UE de tenir son rang de puissance économique aussi dans les affaires du monde, un (nouvel) échec à se mettre d’accord, ce lundi, n’était plus une option. La preuve : alors que les discussions des derniers jours confirmaient un blocage, les Vingt-Sept ont réussi à s’entendre pour remettre à flot des navires de guerre dans la Méditerranée, pour tenter de peser sur le conflit en Libye… et ses conséquences : c’est l’affrontement en cours le plus proche du sol européen.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct