Franck Dubosc: «Etre un bon père… c’est d’abord être une mère»

«
Nous, les hommes, on a encore en tête un vieux schéma et ça nous arrange bien
!
»
« Nous, les hommes, on a encore en tête un vieux schéma et ça nous arrange bien ! » - D.R.

Il n’y a pas que le slip de bain dans la vie de Franck Dubosc. A 56 ans, l’acteur-humoriste, en tournée avec son spectacle Fifty-fifty et à l’affiche de 10 jours sans maman, a envie d’autres défis que celui de « faire le nigaud » dans un énième Camping. Dès le 11 juillet, il commencera le tournage de son deuxième film comme réalisateur et affirme qu’à côté du rire, il y aura encore plus d’émotion que dans Tout le monde debout. En père débordé dans le film de Ludovic Bernard, il revendique le plaisir de la comédie populaire.

En pleine promo parisienne, il nous a accordé un tête-à-tête pour parler de la position du père dans la société actuelle. Mais aussi du succès, de ses échecs, de ses envies et bien sûr de Patrick Chirac.

Quelle est votre définition de la comédie familiale ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct