Ligue des champions: l’Atlético Madrid a retrouvé son âme

Le but rapide de l’Espagnol suffit au bonheur des Madrilènes. @Reuters
Le but rapide de l’Espagnol suffit au bonheur des Madrilènes. @Reuters

L’Atlético de Simeone va au-delà de la confiance en soi. Quand l’équipe a même perdu cette vertu-là, plus qu’érodée par un seul succès sur les 6 dernières rencontres, elle a encore une autre ressource, ultime, extrême : la foi. Ce don de soi pour une force supérieure. Cet engagement sans condition. Un engagement autant moral que physique qui a souvent transcendé les Rojiblancos dans ces soirées a priori sans espoir, sans lumière.

« El Cholo » avait mis ses joueurs au pied d’un mur tant de fois érigé pour protéger un avantage, parfois minime comme mardi soir mais suffisant, sur lequel le Barça (de Messi), le Bayern (de Guardiola) et Chelsea (de Mourinho), favoris de la veille, se sont cassé les dents ce dernier lustre. « Aujourd’hui ou jamais plus » a sans doute annoncé l’Homme en noir, le « 12e homme » comme l’a surnommé Klopp pour sa capacité à mobiliser les esprits, avant le coup d’envoi pour redresser cette flamme vacillante.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct