Arts de la scène: le tax shelter monte en puissance

Sans tax shelter, il n’y aurait probablement pas de MacBeth, le mois prochain, au Théâtre de Liège.
Sans tax shelter, il n’y aurait probablement pas de MacBeth, le mois prochain, au Théâtre de Liège. - Théâtre de Liège.

C’est l’une des très bonnes nouvelles de l’année 2019 : les fonds levés l’an passé en tax shelter pour les arts de la scène ont atteint 11.010.186 euros, nous confirme le directeur des politiques transversales de la Fédération, Pol Mareschal. Ces 11 millions représentent un bond de 17 % par rapport aux fonds levés en 2018 (9,38 millions). En 2017, première année où le tax shelter était appliqué aux arts de la scène, le montant levé était de 8,4 millions sur onze mois. Et ce chiffre bonus : pour la première année, les opérateurs fédéraux en arts de la scène ont pu lever des fonds via Belspo, et ont récolté 3,22 millions supplémentaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct