Rwanda: un chanteur rescapé du génocide meurt dans une prison de Kigali

Kizito Mihigo à sa sortie de prison, en septembre 2018 à Kigali
: des faveurs du régime à la descente aux enfers.
Kizito Mihigo à sa sortie de prison, en septembre 2018 à Kigali : des faveurs du régime à la descente aux enfers. - Reuters.

Décodage

Très connu au Rwanda, le chanteur de gospel Kizito Mihigo, 38 ans, comptait aussi de nombreux admirateurs au Congo. « L’écho de son cri pour la justice et la paix résonne jusqu’ici » a déclaré le mouvement citoyen Lucha tandis que la polémique entourant les circonstances de sa mort agite l’opinion rwandaise dans le pays et dans la diaspora.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct