Didier Lamkel Ze est prévenu: Sclessin n’oublie pas...

belga
belga

Son attitude inutilement provocatrice avait déclenché, ce soir-là, des échauffourées qui avaient fait passer au deuxième plan la qualification de l’Antwerp pour les demi-finales de la Coupe de Belgique. C’était le mercredi 18 décembre, à Sclessin, dans les arrêts de jeu d’une rencontre lors de laquelle les joueurs anversois avaient réussi à renverser la vapeur en 20 minutes de temps, faisant passer le score de 1-0 à 1-3. Après avoir obtenu un coup de coin sur un tacle de Nicolas Gavory, Didier Lamkel Ze avait chambré le public liégeois, faisant sortir de leurs gonds les supporters massés en tribune 3, mais aussi une équipe liégeoise à bout de souffle et très nerveuse, à l’image d’Aleksandar Boljevic, exclu pour avoir empoigné le Camerounais par le cou.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct