Europa League: le FC Bruges ne doit plus avoir peur

belga
belga

C’était il y a quatre ans et demi, en plein milieu de l’été, au cœur d’une campagne qui commençait seulement à dévoiler ses secrets, sous une chaleur aoutienne qui permettait de croire à un exploit inimaginable. Mais Bruges, submergé par la tornade Memphis à Old Trafford (3-1) puis balayé par le trentenaire Wayne Rooney dans son Jan Breydel (0-4), n’avait pas fait le poids, si ce n’est lors de ses 13 premières minutes sur le sol anglais. Sa campagne en Ligue des champions s’étaient arrêtée en barrages avant même d’avoir commencé, sans qu’on lui en veuille de se mettre à genoux face à un titan européen.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct