La prime sur la tête du Belge Bahar Kimyongur doublée par la Turquie

Bahar Kimyongur craint pour sa sécurité.
Bahar Kimyongur craint pour sa sécurité. - DR

La police turque a doublé la prime (de 1 million à 2 millions de livres turques) offerte pour la capture du militant belge de gauche Bahar Kimyongur, qui figure sur la liste des « most wanted » de Turquie compilé par le site officiel turc (terroananlar.tur.pol) qui mélange les noms de près de 900 personnes appartenant aux mouvements kurdes, d’extrême gauche ou à l’Etat islamique. Cette liste, dont la première version remonte à 2016, présente les personnes recherchées sous 5 catégories, correspondant à la dangerosité qui leur est affectée par Ankara : rouge, bleu, vert, orange et gris.

La prime promise, qui était autrefois de 190.000 euros, est grimpée ces jours-ci jusqu’à 340.000 euros.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct