Formule 1: une dernière saison qui pourra rimer avec pognon

Rien de neuf sous le soleil de Barcelone ? Mercredi en tout cas, Hamilton s’est montré le plus rapide lors des premiers « essais hivernaux ».
Rien de neuf sous le soleil de Barcelone ? Mercredi en tout cas, Hamilton s’est montré le plus rapide lors des premiers « essais hivernaux ». - epa.

La saison 2020 de F1 a débuté mercredi à Barcelone, théâtre traditionnel des « essais hivernaux », généralement très attendus pour les premières indications qu’ils donnent puis… balayés trois semaines plus tard, quand les premiers tours de roues effectués à Melbourne, théâtre du premier GP (15 mars), trahissent une vérité souvent bien différente !

Pour la petite histoire donc, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, qui se sont relayés au volant de la Mercedes mercredi, ont signé les deux meilleurs chronos de la journée. Brute, cette information recèle un air de « déjà-vu ». L’écurie championne du monde avait cependant pour habitude d’aborder ces essais de façon très détachée, passant son temps à valider la fiabilité d’une série de pièces ou d’en mesurer l’usure, plutôt que de chasser le chrono à tout-va.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct