L’économie circulaire: tout le monde s’y met

A Bruxelles, la coopérative Envie que visite la ministre Barbara Trachte, produit des soupes à partir de surplus de légumes. Au centre de son action, un tremplin pour l’emploi de personnes en décrochage.
A Bruxelles, la coopérative Envie que visite la ministre Barbara Trachte, produit des soupes à partir de surplus de légumes. Au centre de son action, un tremplin pour l’emploi de personnes en décrochage. - P.-Y. Thienpont

C’est une entreprise qui collecte des déchets de plastique et les transforme en pellets pour les réutiliser. C’est un glacier qui fabrique des sorbets avec des fruits invendus. C’est un projet de rénovation de tours de bureaux. C’est un magasin spécialisé dans les produits en vrac. C’est une coopérative qui fabrique des soupes à partir de surplus de légumes… Le point commun ? Tous se revendiquent de l’économie circulaire. Et à ce titre, ils font partie des 26 lauréats de l’appel à projets 2019 du programme « be.circular » de la Région bruxelloise qui seront récompensés ce jeudi soir. Bruxelles consacre cette année 1,9 million d’euros pour donner un coup de pouce aux pépites repérées dans la capitale.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct