Négociations fédérales: on en a tous marre

Les deux missionnaires royaux, Sabine Laruelle et Patrick Dewael.
Les deux missionnaires royaux, Sabine Laruelle et Patrick Dewael. - Photo News

Le Palais a donc une nouvelle fois sacrifié à ce qui devient hélas un rituel. La nomination d’un duo chargé de permettre la formation d’un gouvernement fédéral. Sabine Laruelle et Patrick Dewael sont la neuvième et dixième personnalité politique à s’y coller depuis les élections.

Un constat d’échec

C’est d’abord un constat d’échec. Après avoir tenté l’électrochoc, avec la démission forcée de Joachim Coens et Georges-Louis Bouchez, et une nomination éclair et quelque peu maladroite, avec Koen Geens, le Palais est contraint de revenir au protocole. Le message ? Passez de bonnes vacances, on s’occupe de tout.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct