Ligue des champions: l’Atalanta change de dimension

Un doublé pour Hateboer face à Valence
: 4-1
! @Reuters
Un doublé pour Hateboer face à Valence : 4-1 ! @Reuters

Avec sa large victoire, 4-1, l’Atalanta a pris une option sur les quarts de finale. Et il n’a même pas fallu une heure aux Bergamasques pour tromper quatre fois (16e, 42e, 57e et 62e) la défense (mal) remaniée de Valence – Garay et Gabriel Paulista, absents doublés par Mangala et Gaia. Et, dans cette heure, c’était l’Atalanta toute crachée, avec ses remontées fulgurantes sur les côtés, et, alternativement, un de ses trois défenseurs centraux dans les 20 derniers mètres adverses. Mais pas sur des phases arrêtées car l’Atalanta ne s’arrête jamais : mouvements perpétuels, des mouvements collectifs appris tellement par cœur qu’ils en sont devenus naturels.

L’Atalanta ne devrait jamais s’arrêter : elle a eu le tort de le faire en première période pour contester une décision de Mr. Olliver – l’arbitre du penalty en faveur du Real Madrid sur le 0-3 pour la Juventus et de l’expulsion à charge de Gigi Buffon en son temps – et Ferran Torres en a profité pour secouer le poteau de Gollini (32e)…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct