Les jets de houblon belge, aussi rares que chers

A première vue, on pourrait confondre ces précieux jets de houblon avec des pousses de soja robustes. Mais leur goût délicat comme leur rendement n’ont rien à voir...
A première vue, on pourrait confondre ces précieux jets de houblon avec des pousses de soja robustes. Mais leur goût délicat comme leur rendement n’ont rien à voir... - Pierre-Yves Thienpont.

La nature est vive et, à l’éveil du printemps, c’est une énergie folle qui sourd du sol, des tiges et des branches. Parmi toutes ces pousses bourgeonnantes, celles du houblon sont plutôt méconnues du grand public. Seuls quelques gourmets éclairés trépignent à l’arrivée des premiers beaux jours qui les font jaillir, d’autant que la saison est très courte – un mois environ, à partir de mi-février/début mars, pour peu que le gel freine leur éclosion.

Comme les asperges, les jets de houblon proviennent de rhizomes d’où pointent des bourgeons souterrains – dits « turions » – quand arrivent les prémices du printemps. A première vue, on dirait des germes de soja (ou de patate) qui auraient poussé à Tchernobyl tellement ces pousses blanches semblent costaudes et tendres à la fois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct