Ne pas avoir d’enfant, un choix parfois climatique

Ne pas avoir d’enfant, un choix parfois climatique

Julien a 31 ans. En couple depuis plus de dix ans avec sa compagne, tous les deux sont sûrs de leur choix : ils n’auront pas d’enfant. « La vie est pleine d’embûches et il y a de plus en plus de précarité. On ne veut pas imposer à notre enfant que l’on a pas, mais que l’on aime déjà, un avenir non pérenne », explique-t-il tranquillement.

Cette décision, prise il y a déjà des années, est d’autant plus renforcée par la réalité climatique. La banquise qui fond, les espèces qui disparaissent… La situation est loin d’être rassurante. « Les écosystèmes s’effondrent totalement. C’est une vraie menace. Un enfant qui nait aujourd’hui aura soixante ans en 2080 : vu les prévisions des rapports sur le changement climatique, on imagine qu’il vivra des moments compliqués », soulève-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct