Le nucléaire est trop lent pour répondre aux défis climatiques

Le nucléaire est trop lent pour répondre aux défis climatiques
REUTERS

C’est un symbole : le premier réacteur nucléaire français raccordé au réseau d’électricité va être éteint ce week-end. Exploité commercialement depuis le 1er janvier 1978, le réacteur de Fessenheim 1, en Alsace, entamera sa « descente » vendredi à 20 h 30. La température et la pression, qui atteignent 306,5ºC et 155 bars à pleine puissance, baisseront progressivement et, lorsque le réacteur atteindra 8 % de sa puissance (ce qui devrait arriver samedi matin), il sera déconnecté du réseau électrique national, a expliqué le groupe EDF, qui exploite le parc nucléaire français. Son jumeau, Fessenheim 2, subira le même sort le 30 juin prochain.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct