Tuerie de Hanau: l’Allemagne impuissante face à la violence d’extrême droite

Tuerie de Hanau: l’Allemagne impuissante face à la violence d’extrême droite

Encore un attentat terroriste d’extrême droite en Allemagne. Le troisième en neuf mois. Après l’exécution d’une balle dans la tête d’un représentant de l’Etat, en juin dernier, puis l’attaque d’une synagogue bondée à Halle en septembre (deux morts), la tuerie d’Hanau a été un nouveau choc pour les Allemands qui craignent désormais pour le maintien de la cohésion sociale dans leur pays.

Tobias R., un Allemand de 43 ans, a tué neuf personnes dans deux bars d’un quartier populaire de Hanau, une ville de 100.000 habitants à 20 kilomètres de Francfort, avant de tuer sa mère de 72 ans et de se suicider à son domicile. Selon les enquêteurs, Tobias R. aurait agi seul et se serait radicalisé tout seul sur internet. Les victimes avaient entre 21 et 44 ans et étaient toutes d’origine étrangère.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct