La crise au fédéral: au fait, où est passé le bloc électoral de gauche?

Le bloc de voix qui se sont portées à gauche le 26 mai 2019 reste sans débouché politiquement à l’étage fédéral.
Le bloc de voix qui se sont portées à gauche le 26 mai 2019 reste sans débouché politiquement à l’étage fédéral. - Photo News

Analyse

Quelle coalition ? Va-t-on finir par revoter ? Le CD&V va-t-il virer côté Vivaldi ?… A côté de ces questions urgentes, la longue crise politique à laquelle nous avons droit soulève quelques interrogations complémentaires moins brûlantes apparemment mais pas insignifiantes, au fond.

Comme celle-ci : où est passée, dans tout cela, la gauche francophone, on veut dire le bloc électoral pas monolithique mais bloc quand même quantitativement parlant, qui avait émergé au sud le 26 mai 2019 ? A-t-on oublié qu’en additionnant celles du PS, d’Ecolo et du PTB en Wallonie et à Bruxelles, l’on obtenait dans les deux cas près de 55 % des voix ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct