Pourquoi s’indigner, condamner et poursuivre ceux qui stigmatisent l’autre? Parce que le racisme tue…

Jeudi à Berlin, une manifestation en hommage aux victimes de Hanau avec le slogan «
Tous ensemble contre l’extrême droite
». © Reuters.
Jeudi à Berlin, une manifestation en hommage aux victimes de Hanau avec le slogan « Tous ensemble contre l’extrême droite ». © Reuters.

A ceux qui se demanderaient pourquoi développer des plans de lutte contre le racisme, pourquoi réguler les propos haineux, pourquoi s’indigner, condamner et aussi poursuivre ceux qui stigmatisent l’autre, le traitent comme un inférieur, à ceux qui s’étonnent qu’on ne trouve pas drôles les saluts nazis ou les caricatures antisémites fussent-ils servis en plat de résistance dans un restaurant ou sur un char dans un cortège, l’Allemagne apporte, hélas à nouveau, une réponse ce jeudi : parce que le racisme tue.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct