Négociations fédérales: pour Cielje Van Achter (N-VA) «un accord était possible avec Koen Geens»

Négociations fédérales: pour Cielje Van Achter (N-VA) «un accord était possible avec Koen Geens»

Invitée sur le plateau de « Jeudi en Prime » à commenter les derniers rebondissements sur les négociations fédérales, la députée bruxelloise et vice-présidente de la N-VA, Cieltje Van Achter, est revenue sur la nomination du duo royal Dewael-Laruelle. Elle a également souligné la difficulté de la situation, y compris pour le Roi lui-même, provoquée selon elle par l’attitude du PS. « Habituellement c’est dès après les élections que le Roi désigne les présidents de la Chambre et du Sénat pour une mission de tenter d’y voir plus clair, de voir quelle coalition est possible. Ici c’est avant tout la conséquence de la démarche brutale du président du PS Paul Magnette. Son ’J’en ai marre’, c’était du jamais vu pour nous et pour le Roi aussi. Une sortie brutale, médiatisée. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct