Karim Belhocine, l’entraîneur du Sporting de Charleroi, «peiné» pour Massimo Bruno: «Je sais comment le remplacer»

photo news
photo news

La semaine a été contrastée du côté du Mambourg. Alors que, dimanche, les Zèbres ont validé leur ticket pour les Playoffs 1, ils ont appris le lendemain qu’ils devront jouer ceux-ci sans Massimo Bruno, dont les ligaments du genou sont touchés et qui restera éloigné des terrains plusieurs mois.

« Lorsque j’ai appris la nouvelle, j’ai d’abord réagi en tant qu’ancien joueur et en tant, je dirais, qu’ami, et ça m’a fait beaucoup de peine », a commenté Karim Belhocine ce vendredi. « On sait que ce sera difficile pour lui, avec une opération, puis plusieurs mois de travail pour pouvoir revenir. Puis, forcément, j’ai réagi en tant que coach, et je perds un joueur important, mais d’autres joueurs sont là pour le remplacer. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct