Giorgio Armani: «Les publicités avec des femmes à moitié nues sont une forme de viol»

Giorgio Armani: «Les publicités avec des femmes à moitié nues sont une forme de viol»
AFP

Giorgio Armani sort de ses gonds. Dans les colonnes de la Repubblica, le styliste aborde un sujet qui lui tient à cœur : la nécessité pour les femmes de se libérer des diktats de la mode. « Je suis fatigué d’être interrogé sur les tendances actuelles, explique-t-il. Les tendances ne sont rien. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct