France: Perpignan, cœur de cible du Rassemblement national

Louis Aliot en meeting, le 31 janvier dernier à Perpignan
: «
C’est moi, avec Marine, qui avons ménagé la transition
», revendique-t-il à propos de la «
dédiabolisation
».
Louis Aliot en meeting, le 31 janvier dernier à Perpignan : « C’est moi, avec Marine, qui avons ménagé la transition », revendique-t-il à propos de la « dédiabolisation ». - Raymond Roig/ AFP.

REPORTAGE

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct