Former un gouvernement. Comment font-ils ailleurs?

Mercredi soir, Sabine Laruelle et Patrick Dewael ont été chargés d’une mission royale, un an et 63 jours après la chute du gouvernement Michel, 269 jours après les élections. Et l’on ne voit toujours rien venir... 
© Belga.
Mercredi soir, Sabine Laruelle et Patrick Dewael ont été chargés d’une mission royale, un an et 63 jours après la chute du gouvernement Michel, 269 jours après les élections. Et l’on ne voit toujours rien venir... © Belga.

Aux Pays-Bas et en Espagne, le Roi n’est plus mêlé à la formation du gouvernement, et les Espagnols retournent aux urnes quelques mois après les élections si aucun exécutif n’a pu émerger. En Irlande et en Suisse, les négociations ne portent pas sur les dossiers de fond, pour lesquels on demandera plus tard l’avis du citoyen ; le programme gouvernemental n’est donc pas très étayé. Et en Israël, le plus grand parti est automatiquement chargé de former la coalition, dans un délai limité ; s’il ne réussit pas, le deuxième plus important prend la main et ainsi de suite.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct