Un quart de tous les tweets sur la crise climatique seraient l’œuvre de robots

Un quart de tous les tweets sur la crise climatique seraient l’œuvre de robots
Pierre-Yves Thienpont

Une armée de robots automatisés inonde Twitter de messages. Tel est le résultat d’une étude actuellement menée par l’université Brown mais pas encore publiée, relayée par le Guardian. Une analyse de millions de tweets datant de la période où Donald Trump a annoncé que les États-Unis se retireraient de l’accord de Paris sur le climat a révélé que les robots avaient tendance à saluer les actions du locataire de la Maison-Blanche et à diffuser des informations erronées sur la science.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct