Emma Plasschaert: «Naviguer, c’est de la poésie»

Emma Plasschaert est la première Belge à avoir décroché un titre mondial (2018) en voile. L’an dernier, elle a remporté la « test-race » des Jeux de Tokyo.
Emma Plasschaert est la première Belge à avoir décroché un titre mondial (2018) en voile. L’an dernier, elle a remporté la « test-race » des Jeux de Tokyo. - Photo News.

Lorsque nous l’avions croisée dans le cadre du stage préolympique de Belek, début décembre, Emma Plasschaert dégageait une forme de sérénité plutôt étonnante dans le chef d’une jeune fille de 26 ans… enfin confrontée à une horde de médias ! « La voile est un petit sport qui compte parmi ceux dont on parle une fois tous les 4 ans seulement ; on m’avait prévenue et j’étais donc préparée à cela », avait commenté avec bonhomie cette bachelière en sciences géographiques, qui a mis son master d’ingénieur industriel entre parenthèses en cette année olympique. « Cela me permet de mieux profiter de mes entraînements, et surtout de réfléchir plus longuement à tous ces détails qui font la différence dans notre sport. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct