Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!
Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost ? Il semble que oui ! - D.R.

Depuis quelques jours, les déclarations des uns et les réactions des autres offrent un avant-goût de ce que sera vraisemblablement le carnaval d’Alost édition 2020 : un clash à distance, un craquement dans les boiseries d’une société, une déflagration sourde finissant par saturer l’air d’émoi. Car si le mystère plane encore sur les chars – officiels et officieux – qui défileront dans les rues de la petite ville flamande dimanche, il semble – sauf surprise – que les caricatures antisémites qui ont tant fait parler d’elles l’année passée seront bel et bien dans le cortège. En tout cas, le bourgmestre d’Alost, Christophe D’Haese (N-VA), s’est refusé à toute censure. Vendredi, il indiquait par ailleurs s’attendre à ce que le rendez-vous suscite de nouveau la controverse.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct