Et si on mettait le cap sur Broadway?

Et si on mettait le cap sur Broadway?

Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la meilleure tradition du Moyen Age, mais comme la capitale de l’antisémitisme.

Grotesque et dénigrant

C’est grotesque évidemment, et dénigrant pour ses habitants. Mais les organisateurs du carnaval et le bourgmestre de la ville n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct