Eglise catholique: le révéré patron de l’Arche était aussi un pervers sexuel

Jean Vanier, un quasi saint devenu un Diable au terme de l’enquête.
Jean Vanier, un quasi saint devenu un Diable au terme de l’enquête. - afp

Le nouveau scandale sexuel qui affecte l’Eglise catholique affecte sa « branche civile ». Dans un rapport publié samedi, l’Arche internationale, cette association qui gère des centres d’accueils pour personnes handicapées dans 147 communautés d’accueil, dont 7 situées en Belgique (Namur, Bierges, Bruxelles, Tronchiennes…), révèle que le fondateur du mouvement, Jean Vanier, figure révérée au sein du monde catholique et associatif, s’est rendu coupable de plusieurs abus sexuels sur des personnes vulnérables mais aussi « sacrées » (des religieuses, sans que cette qualité de soit précisée).

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct