Judo: Gaby Willems, la médaille de la libération

Gaby Willems (à droite) a été battue de toute justesse par Arai. @EPA
Gaby Willems (à droite) a été battue de toute justesse par Arai. @EPA

Quinze jours après la victoire de Matthias Casse en moins de 81 kg au Tournoi de Paris, le judo belge s’est offert une nouvelle médaille dans une épreuve cataloguée « Grand Chelem », ce samedi, à Düsseldorf. Cette fois, c’est de la catégorie féminine des moins de 70 kg qu’est venu l’exploit avec la deuxième place du podium décrochée par Gabriella – dites Gaby ! – Willems.

La grande -1,80 m – Liégeoise du Judo Club Andrimont, 29e mondiale, dont le gabarit rappelle celui d’Ulla Werbrouck, la championne olympique 1996, a réussi un parcours impressionnant en Allemagne, remportant les cinq de ses six premiers combats par ippon face à la Mongole Tsend-Ayush (IJF 68), la Britannique Howell (12), la Tunisienne Landolsi (41), l’Irlandaise Fletcher (22) et la Coréenne Kim Seong-yeon (28). En finale, elle ne s’est inclinée que de toute justesse par waza ari, dans le golden score, face à la double championne du monde (2017, 2018) et nº1 dans son pays, la Japonaise Arai (8).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct