Au carnaval d’Alost, l’incompréhension entre opposants et partisans

Au carnaval d’Alost, l’incompréhension entre opposants et partisans
Photo News.

Reportage

Ils ont paradé. Ils, ce sont les chars, caricaturant la communauté juive, qui avaient provoqué une vive indignation en 2019. Ces derniers jours, la polémique avait repris de plus belle et les appels à interdire ces représentations « antisémites » s’étaient multipliés. En vain.

Ce dimanche, après un départ retardé d’une heure en raison des vents violents, les Juifs ont à nouveau été représentés avec un gros nez et de longs orteils (ce qui serait un signe de susceptibilité). Dans le cortège, la famille royale, Greta Thunberg, les musulmans et les politiques en ont également pris pour leur grade.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct