Vainqueur du Tour d’Algarve, Remco Evenepoel grimpe les marches quatre à quatre

@EPA
@EPA

À chaque mois sa marche d’escalier pour Remco Evenepoel. En janvier, il dictait sa loi au Tour de San Juan dans la douceur argentine. En février, face à plus rude concurrence, il a hissé ses 20 ans au sommet des côtes de l’Algarve. Et en mars, c’est à Tirreno-Adriatico qu’il endossera une étiquette, bien malgré lui de favori, pour sa première épreuve par étapes estampillée WorldTour et comptant sept jours de course, dont le chrono final.

En avril, il rêve de Liège-Bastogne-Liège. En mai, il a choisi de s’élancer au départ du Giro, ce que son patron

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct