Simon Baker au «Soir»: «Faire de la télévision m’a exposé au monde»

Simon Baker
: «
Je ne réfléchis pas à ma carrière de manière stratégique, j’essaye d’éviter de trop réfléchir avant de me lancer.
»
Simon Baker : « Je ne réfléchis pas à ma carrière de manière stratégique, j’essaye d’éviter de trop réfléchir avant de me lancer. » - D.R.

Il a dans la vie la même allure qu’à l’écran. Le cheveu blond ondulé, un sourire charmeur mais un petit air sérieux aussi, renforcé par les lunettes qu’il porte lorsqu’il se prête au jeu des interviews. Révélé par Hartley, cœurs à vif, Simon Baker a construit une carrière éclectique, multipliant les rôles au cinéma (L.A. Confidential, Chevauchée avec le diable, Le Cercle 2, Le Diable s’habille en Prada…) mais se popularisant surtout grâce à ses rôles sur le petit écran (Patrick Jane dans The Mentalist).

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct