Caroline Taquin, un bulldozer bleu en terre rouge

Caroline Taquin, la députée-bourgmestre de Courcelles, a réussi un tour de force en décrochant la majorité absolue dans sa commune.
Caroline Taquin, la députée-bourgmestre de Courcelles, a réussi un tour de force en décrochant la majorité absolue dans sa commune. - Olivier Polet.

Les déchets ont cela de bien qu’ils peuvent pousser à des vocations. Comme celle de Caroline Taquin (MR), 43 ans, qui s’est lancée dans la politique « parce qu’elle trouvait sa commune trop sale » et qui, désormais, se retrouve en première ligne dans le dossier chaud des broyeurs à mitraille dont Le Soir a fait état dès le 7 février. La bourgmestre de Courcelles est ainsi faite. Quand elle se lance dans un dossier, elle fonce. « Vous imaginez qu’elle faisait le tour de la commune, avec ses deux enfants en poussette, pour ramasser les détritus », relate Denis Ducarme (MR), son allié et mentor politique. Alors, ce n’est pas un rejet de PCB dans l’atmosphère qui va la retenir.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct